European Federation of Agencies and Regions for Energy and the Environment



Construction durable : la réussite passe par un bouquet de services

logo_mountEEUne architecture adéquate, employant des matériaux – bois et pierre – locaux et conformes à la norme maison passive : telles seront les caractéristiques des bâtiments publics, notamment les écoles et les centres municipaux, du futur.  
Mais est-il possible de réaliser des constructions durables dans des zones climatiques aussi diverses que le cercle polaire arctique et la Méditerranée ?  
Avec 28 bâtiments pilotes réalisés ces trois dernières années, le projet MountEE qui vient de se terminer, a montré comment y parvenir.

À partir de 2018, selon la réglementation de l’UE, tous les bâtiments publics neufs et rénovés devront afficher une consommation énergétique pratiquement nulle. Le savoir-faire et la technique ne manquent pas, mais les communes ont besoin d’être soutenues au niveau de la mise en œuvre.
Depuis 2012, avec l’aide d’experts, les stratégies de construction et de rénovation ont été améliorées dans six régions de montagne européennes participant au projet MountEE, avec à la clé une meilleure efficacité énergétique, plus d’énergies renouvelables et de durabilité.
28 bâtiments pilotes, entre autres la nouvelle mairie de Kiruna en Suède, la nouvelle maison du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes en France et une école à Sagrado en Italie, ont été construits et rénovés de cette manière.

Le bouquet de services pour la construction durable
La clé de la réussite réside dans une procédure holistique, professionnelle et structurée accompagnant tout le processus de construction, de la programmation à sa mise en œuvre en passant par la conception. On peut facilement s’y perdre.
Le Land autrichien du Vorarlberg a à son actif une longue expérience dans le domaine des constructions et des rénovations durables.
À partir de ce modèle, un bouquet de services a donc été développé dans toutes les régions, grâce auquel on a rénové ou construit des bâtiments pilotes.
Le « bouquet de services pour la construction durable dans les communes » contient cinq modules : depuis un dialogue préalable jusqu’à la livraison et le suivi du bâtiment, les communes et architectes bénéficient de l’assistance d’une équipe d’experts – notamment des spécialistes en conception bioclimatique ou des conseillers en environnement – du secteur de l’énergie, de l’éco-construction, des procédures de marchés publics ou de l’assurance qualité.
Ainsi, grâce à une planification bien conçue, à l’optimisation de l’enveloppe du bâtiment et à des techniques de chauffage et d’aération efficaces et contrôlées en permanence, on peut réduire les coûts énergétiques et d’exploitation jusqu’à 80%.
En Rhône-Alpes, ce bouquet de services est porté en Savoie par l’ASDER et en Isère par l’AGEDEN.

Un apprentissage mutuel
Les régions pilotes participant au projet MountEE – Norbotten et Dalécarlie en Suède, Frioul-Vénétie Julienne en Italie, Rhône-Alpes et Pyrénées en France et Vorarlberg en Autriche – ont montré que les communes bénéficiant d’un soutien adéquat peuvent acquérir très rapidement le savoir-faire et l’expérience nécessaires pour la réalisation de constructions et de rénovations durables.
Voici ce qu’en pense Sabine Erber, partenaire du projet à l’Institut de l’Énergie du Vorarlberg : «Les régions possédant une culture affirmée de la construction durable bâtissent à un coût nettement inférieur par rapport aux régions qui viennent d’entamer ce processus. Grâce aux échanges d’expériences réalisés dans le cadre du projet, les régions les moins expérimentées ont tiré des enseignements de certaines erreurs commises par les autres, ce qui leur a permis d’atteindre plus rapidement leur but

De plus, la création de réseaux de coopération locaux dans les régions pilotes a été déterminante pour la réussite du projet. Lors de rencontres régulières réunissant les principales parties prenantes du processus de construction – chefs de chantier, gestionnaires de l’énergie, élus, architectes et bailleurs de fonds – des stratégies et des mesures de long terme ont été discutées et mises en œuvre en s’appuyant sur les bâtiments pilotes.

Le projet MountEE a bénéficié d’un financement de trois ans (2012-2015) accordé par l’Union européenne dans le cadre du Programme «Énergie intelligente pour l’Europe » (EIE).
Depuis 2003, ce Programme soutient les organisations souhaitant améliorer l’utilisation durable de l’énergie, et il s’inscrit dans une stratégie de longue haleine visant à définir le futur énergétique. L’EIE soutient les efforts visant à améliorer l’efficacité énergétique et les stratégies en matière d’énergies renouvelables. Sont visés les objectifs énergétiques de l’UE à l’horizon 2020 : réduction de 20% des gaz à effet de serre, amélioration de 20% de l’efficacité énergétique et part de 20% d’énergies renouvelables dans la consommation totale.

Plus d’informations :
Réussir son projet de bâtiment durable – Offre de service aux collectivités – PDF, Mars 2015
www.mountee.eu/de/infoservice/press.

Contacts :
Etienne VIENOT, Rhônalpénergie-Environnement, etienne.vienot@raee.org
Laurent CHANUSSOT, Rhônalpénergie-Environnement, laurent.chanussot@raee.org

LOGO_IEE_vert_en