European Federation of Agencies and Regions for Energy and the Environment



Picardy launches a management system for energy efficiency / La Picardie lance une régie de l’efficacité énergétique

LOGO_PICARDIEEnglish version:

The Picardy Regional Council implemented the Public Service for Energy Efficiency with a specific management system; that’s a unique initiative in France! The Public Service for Energy Efficiency (SPEE) will support individuals for the entire thermal renovation process of 2000 buildings. This system will be experimented for 3 years; initially it will assure housing renovation for 2.000 buildings, than it will be expected to have an increasing rate of 13.000 buildings per year, 10.000 for private sector and 3.000 for social housing. The experimentation phase corresponds to a 50.000 euros budget financed by the region thanks to the BEI (European Investment Bank)’s support.

It is expected to have several sectors to be implemented; the first one will help people in diagnostic, the second one, addressed to subscribers, will help them in the implementation, the third one will be for people not able to have access to ordinary bank credit in order to help them in financing measures” as pointed out by Claude Gewerc, President of the Picardy Regional Council. His hope is to create new workplaces among PME and craftsmen of the region; they should encourage modernization measures in order to develop “industrial programs and rehabilitation tools with a clear industrial approach and with a cost reduction”.
“It is expected to help families not be weakened and companies implement their activities” as Claude Gewerc ended his speech.

French version:

Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l’Efficacité  Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France!  Le Service Public de l’Efficacité Energétique (SPEE) accompagnera les particuliers tout au long des travaux pour permettre la rénovation thermique de 2.000 logements. Ce dispositif  sera expérimenté pendant 3 ans, devra permettre de rénover dans un premier temps quelque 2.000 logements, puis devrait atteindre un rythme de croisière de 13.000 logements par an, dont 10.000 dans le privé et 3.000 dans le logement social. La phase d’expérimentation représente une enveloppe de 50 millions d’euros, financée par la région, avec l’aide notamment de la BEI (banque européenne d’investissement).

On va avoir plusieurs champs: le premier, c’est aider les gens au diagnostic, le second, pour ceux qui souhaitent, les aider pour les travaux, et le troisième, c’est pour ceux qui ne pourraient pas avoir accès au crédit bancaire classique, de les aider sur le financement“, sougligne le président du conseil régional, Claude Gewerc. Il  espère créer de l’emploi parmi les PME et artisans de la région, qui devront faire l’objet d’une “mise à niveau”, pour établir des bilans “de manière industrielle et des outils de réhabilitation qui soient de caractère industriel et donc qui coûteraient moins cher”.
On va aider les familles à ne pas se fragiliser et aider les entreprises à créer de l’activité“, a conclu Claude Gewerc.

Dossier de Presse